D’excellents sites.

Saint Materne

Vagues-à-l’âme d’un ami des vraies racines de la Belgique Chrétienne

http://stmaterne.blogspot.be/2007/05/saint-brendan-labb-orthodoxe-qui.html   Saint BRENDAN
Publié dans Liens

Mais certainement, nous rebâtirons l’Institut d’Égypte et nous reconstruirons les Pyramides aussi…

Le Ministre Égyptiens des Antiquités, Mr Mohamed Ibrahim souhaitant demander aux autorités Françaises de contribuer à la restauration de l’Institut d’Égypte, incendiè ce jour; 18 décembre 2011.

_________________

L’Institut d’Egypte fondé par Bonaparte est parti en fumée.

Le bâtiment, à deux pas de la place Tahrir, a été incendié lors des affrontements entre manifestants et force de l’ordre.

Libération cliquez ici

A deux pas de la place Tahrir, l’Institut d’Egypte fondé par Napoléon Bonaparte, incendié lors des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre, n’est plus qu’une ruine où d’inestimables archives et ouvrages historiques sont partis en fumée.

Dimanche, des volontaires tentaient, à travers les barreaux des fenêtres du rez-de-chaussée, de récupérer à l’intérieur du bâtiment quelques pages déchirées ou livres largement calcinés pour les stocker dans des sacs en plastique.

«Nous essayons de sauver ce que nous pouvons de ces documents historiques. Le bâtiment peut s’effondrer d’un moment à l’autre», affirme Olfa, une jeune femme qui remplit un sac de papiers partiellement en cendres.

«Nous allons les remettre aux autorités» avant qu’ils ne soient totalement détruits ou volés, assure pour sa part Momtaz, venu avec d’autres ramasser des lambeaux de papier.

Mais autour d’eux des adolescents jouent avec des pages qu’ils trouvent éparpillées sur le trottoir, ou trempant dans des flaques d’eau.

Et aux alentours, où les affrontements se poursuivent entre manifestants hostiles au pouvoir militaire et forces de l’ordre, personne ne semble faire grand cas de ces précieux documents réduits en cendres.
Institut fondé en 1798 par Bonaparte

De la fumée continuait de se dégager dimanche du bâtiment incendié la veille dans des circonstances non déterminées précisément. L’armée met en cause des cocktails Molotov lancés par les manifestants, mais cette version est aussi contestée.

Les murs extérieurs, noircis autour des fenêtres, sont encore debout, mais la toiture et les planchers se sont effondrés. L’intérieur n’est plus qu’un amoncellement de gravats calcinés d’où émergent des fragments d’étagères ou des morceaux de reliures.

L’Institut a été fondé en 1798 lors de l’expédition en Egypte de Napoléon Bonaparte, dans le but de faire progresser la recherche scientifique. Son bâtiment actuel, qui date du début du XXème siècle, abritait quelque 200.000 ouvrages, certains rarissimes, relatifs notamment à l’histoire et à la géographie de l’Egypte.

Parmi ses pièces les plus précieuses, des volumes d’une édition originale de la monumentale Description de l’Egypte, somme des connaissances sur ce pays faite par les savants de l’expédition de Bonaparte, qui auraient été détruits, selon la presse égyptienne.
«Une catastrophe pour la science»

Le ministère de la Culture a demandé un inventaire des dégâts, quand la situation dans le secteur de Tahrir le permettra.

«Cela me remplit de tristesse et de désarroi. C’est un énorme désastre pour l’Egypte» affirme à l’AFP Raouf el-Reedy, ancien ambassadeur d’Egypte à Washington et membre de l’Institut.

«Cet Institut est un élément de l’histoire partagée entre la France et l’Egypte», ajoute l’archéologue Christian Leblanc, qui en est membre lui aussi.

Le ministre de la Culture Chaker Abdel Hamid a qualifié l’incendie de «catastrophe pour la science», et annoncé la «formation d’un comité de spécialistes de la restauration des livres et des manuscrits quand les conditions de sécurité le permettront».

«Le bâtiment contenait des manuscrits très importants et des livres rares dont il est difficile de trouver l’équivalent dans le monde», a-t-il déclaré, faisant état d’efforts associant «des jeunes de la révolution, le Conseil supérieur de la culture et des restaurateurs pour sauver ce qui peut l’être».

Le ministre des Antiquités, Mohamed Ibrahim, a indiqué dans un communiqué qu’il allait demander aux autorités françaises de contribuer à la restauration du bâtiment.

 

S. CARVAJAL

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

LA CIVILISATION N’EXCLUT PAS.

Ce blog n’est pas du tout politique, en fait c’est un blog basique!
Ce blog s’intéresse à l’Homme au travail et au plein emploi.
Ce blog s’intéresse à l’Homme, création de Dieu ayant choisit Dieu et respectant Dieu.
Ce blog s’intéresse à l’Homme qui peut et doit jouir librement de l’organisation de sa religion, c’est à dire, de ses droits privés, sacrés, civils et religieux.

Ce blog affirme qu’il n’y a pas d’alternative, ni logique, ni viable, ni même honnête, au plein emploi!

L’Homme n’est pas une marchandise, il n’est pas non plus un animal d’élevage et il n’est surtout pas le prisonnier d’une l’organisation dite étatique ou d’une gouvernance mondialiste non élue, non représentative, disqualifiée d’office.

Ce qui nous est proposé s’appelle  » CHAOS  » ou piraterie au niveau d’une planète.

Ce blog s’intéresse à la Civilisation Chrétienne, deux fois millénaire, aussi bien occidentale, orientale, asiatique ou américaine.
Car l’Homme Chrétien n’est pas un nouvel organisme protozoaire qu’on pourrait vendre et acheter, ni une suite de zéro et de un sur un support informatique.

Notre Civilisation Chrétienne, est un exemple qui traverse les millénaires, un exemple de respect, d »intégration et de promotion.

Les outils de cette promotion ?
Simplement le plein emploi, un état de fait qui ne peut être atteint que par le travail réfléchi de familles et d’individus qui ne s’extraient pas du Sacré et du Divin mais choisissent la VIE et les moyens pacifiques d’organiser la Sécurité qui doit accompagner la VIE.

Le plein emploi ne se décrète pas. Revenir à une société de plein emploi c’est respecter l’homme et respecter le travail, imaginé, pensé, organisé, ordonné, distribué et rétribué dans l’exercice des libertés et du droit à la propriété privée.

C’est à dire tout le contraire de ce qui se pratique de nos jours.

Le plein emploi est un des effets de la Civilisation Chrétienne, seul exemple historique qui se démontre sur deux millénaire de temps.

Seule la Civilisation promeut la Vie, elle offre la Sécurité, distribue les études, la recherche et le labeur pour avancer ensemble et dignement sur le chemin escarpé de l’Histoire.

Quel meilleur et plus Universel moyen de réunir les Hommes, que de faire travailler les générations dans la LIBERTÉ des choix, dans l’ÉGALITÉ des droits et dans l’adoration du Divin s’organiser dans la FRATERNITÉ ?

La ligue chrétienne ce blog veut promouvoir une civilisation universelle où le plein emploi apparaîtra comme la seule façon d’éviter le CHAOS qui accompagne toujours l’apparition du fameux  » HOMME NOUVEAU « , toujours le même… celui qui s’oppose à DIEU !

S. CARVAJAL

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire